Situé sur une île dont les paysages n’ont cesse de surprendre ses visiteurs, le Parc National est d’une beauté à couper le souffle.

Le plateau qui couvre la région centrale de La Gomera est la majeure partie de l’année recouvert d’une couverture de brouillard qui se déverse comme une cascade dans les régions méridionales de l’île. Protégée par cette couverture de nuages magique se trouve une forêt tropicale humide toujours verte appelée « Laurisilva », formée par une multitude d’espèces de plantes et d’arbres.

Le  » Laurisilva  » de La Gomera et son parc national est en fait l’un des derniers vestiges des forêts qui couvraient les côtes de la Méditerranée à l’ère tertiaire et qui ont disparu avec les glaciations du Quaternaire.

Afin de protéger cet exemple vivant de ce qui, en Europe, n’est plus que des fossiles, le parc national de Garajonay a été créé en 1981. Il couvre une région de 3 984 hectares, soit 10 % de la surface de l’île. Les différents écosystèmes que l’on peut trouver dans le parc sont situés entre 800 et 1500 mètres au-dessus du niveau de la mer.


La forêt tropicale de lauriers (Laurisilva)

Un parc, beaucoup de forêts

Le regroupement de nombreux arbres à feuilles persistantes dans une atmosphère humide et sous des températures constantes a donné naissance au Parc National Laurisilva qui n’est autre que la combinaison de différentes forêts. La région septentrionale renferme les vallées les plus humides et protégées qui abritent la forêt tropicale la plus luxuriante et verdoyante de l’île. Il s’agit de la Vallée Laurisilva, une jungle subtropicale. Sur les hauteurs montagneuses, les espèces les plus délicates font progressivement place à la Laurisilva de montagne. La sécheresse des versants exposés au sud a permis la prolifération des deux espèces les plus adaptées à ce type d’atmosphère, à savoir les bruyères et les hêtres. Les régions sujettes à l’apparition de brume regorgent quant à elles de petites plantes médicinales aux tiges déformées et complètement couvertes de mousses et de lichens.

Visiter le parc national de Garajonay

Centres d'information, itinéraires et sentiers

"Juego de Bolas"

Le Centre des visiteurs du parc national près du village de Las Rosas. Il est conseillé de commencer votre visite à partir d'ici afin de comprendre les particularités du parc. Heures d'ouverture : 9:30 à 16:30h.

App Officiele

Transportez toutes les informations sur le parc national de Garajonay avec son App Officiel (Android et iPhone).

Que faut-il porter ?

Vous découvrirez un large contraste de températures et de paysages. Portez plusieurs fines couches de vêtements (dont au moins une imperméable), une protection solaire, de bonnes chaussures et des bâtons de marche.

Visites guidées gratuites (en espagnol)

Le parc propose des visites guidées hebdomadaires en espagnol. Il y a peu de places et vous devez utiliser votre voiture. Réservez ici.

L'Accès

Il n'y a pas d'accès contrôlé, ni pour les randonneurs ni pour les voitures. Les randonnées et les routes vont et viennent librement (et sans frais) à l'intérieur du Parc. Malgré cela, les comportements respectueux de l'environnement sont encouragés.

Informations à notre réception

La réception de Los Telares est un bureau d'information officiel de Garajonay, cartes et plus ici !